Concerts

Festival de Nîmes octobre 2008

De grands moments d’impro, une pêche incroyable, et puis des joyaux comme ce Jass échevelé, de fausses fins en improvisations torrides. Ce diable de pianiste est là pour le plaisir de jouer, et c’est communicatif : sorties de tonalité, citations classiques, pièges divers et régalades improvisées...

Culture Jazz (Web) juin 2006

Thierry Giard

… une musique chaleureuse qui ne cède jamais aux facilités du folklore revisité…
Finesse des arrangements… rigueur qui n'entrave en rien la décontraction…

Jazzman juin 2006

Stéphane Carini

Un paysage musical d’une singularité aussi salutaire que son élégance d’expression.
A musical landscape of a singularity as salutary as its elegance of expression.

Lik (revue bulgare) 2005

« La French Connection du jazz bulgare »
Interview et analyse par Vladimir Gadjev

Lyon Magazine 2005

Interview (Jazz à Vienne)

Trierischer Volksfreund août 2003

Trêves (Allemagne), Oliver Ruf

Er schüttelt die dunklen Locken, lach und präsentiert ein Arragnement aus kräftigen Farben, flitzenden Läufen und flotten Themen.
... des arrangements puissamment colorés, où les thèmes se pressent en un flux bondissant.

Jazz Hot juillet 2003

Ailleurs mélodique, romantisme retenu »
... A discrete romantism

Nice Matin juillet 2003

… des moments extraordinaires que les amateurs de jazz ont su apprécier.
Extraordinary moments which jazz lovers know well how to appreciate.

Jazz Hot juin 2003

Serge Baudot

Un son lumineux, proche de celui des grands romantiques… une dynamique et une puissance de son rares pour un sextet. Un disque réjouissant qui prouve la vitalité d’un jazz assis sur ses racines et tourné vers l’avenir.
A luminous sound close to that of the great Romantics… The dynamics and sheer force of their sound are rare in a group of this size. A delightful recording that proves the vitality of Stantchev’s jazz: straight from the roots into the future.

Jazz Magazine juin 2003

Jacques Aboucaya

Outre la valeur intrinsèque des solistes, ce qui frappe, c’est l’impressionnante cohésion du groupe. Priyatelstvo, “Amitié” en bulgare : jamais titre ne fut mieux choisi pour donner la clé de cette musique jubilatoire. 
Beyond the intrinsic value of the soloists, what is so striking is the impressive group spirit. Priyatelstvo means ‘friendship’ in Bulgarian: never has a title been better chosen as a key to this jubilant music.

Jazzman mai 2003

Stéphane Carini

Une superbe front line… L’art du pianiste prolonge celui du compositeur arrangeur : concision dans l’expression, articulée par un phrasé aéré et swinguant, sens des couleurs et des contrastes… Un disque lumineux qui marie de manière éclatante la singularité de l’expression et la quintessence du jazz, dans ce qu’elle a de plus vif et de plus exigeant. 
A superb front line… The art of the pianist extends the art of the composer: precision in expression, articulated by a swinging and light-handed phrasing, a sense of colour and contrast. It is a luminous recording which brilliantly fuses a singularity of expression and the quintessence of jazz at its most lively and demanding.

Jazz Hot février 2003

interview par Serge Baudot et Jérôme Partage

Le jazz est une musique abstraite… J’aime, comme dans le classique, avoir un fil conducteur, être plus descriptif.
The jazz is an abstract music. I like, as it occurs in classical music, to have a discussion thread, to be more descriptive.

RamDam (Web) 2003

Benjamin d'Aoust

L'enregistrement est cristallin, les arrangements excellents, et la ferveur qu'on sent derrière chaque son, enthousiasmante.

Nice Matin décembre 2002

Le groupe éblouit par sa vitalité. Un pur régal.
The group dazzles by its vitality. A pure treat.

Jazz Hot novembre 2002

Au Petit Journal Montparnasse, un programme original. Influences classiques et folklore bulgare se sont retrouvés dans ce jazz moderne qui pourtant n’oublie pas de swinguer…
An original programme at the Petit Journal Montparnasse. Classical influences and Bulgarian folklore meld into a modern jazz which doesn’t forget to swing.

Nice Matin août 2002

Laurent Amalric (Ramatuelle)

Stantchev puissance six !
Stantchev rised to power six !

Jazz Hot mai 2002

Pascal Kober (Grenoble Jazz Festival)

Des accents de McCoy Tyner, une réelle qualité d’écriture, d’excellents improvisateurs et un jeu très expressionniste.
Accents of McCoy Tyner, a genuine writing quality, excellent improvisations and an expressionistic palette.

L’Alsace, 12 mai 2002

Jazz à Munster

Les orchestrations de Mario Stantchev, puissantes et colorées, permettent à ses musiciens de se mettre idéalement en valeur et s’inscrivent dans une lignée que ne désavouerait pas Duke Ellington.
Mario Stantchev’s powerful and colorful orchestrations are inscribed in a tradition which Duke Ellington would not disavow. He gives his musicians the chance to play for all they’re worth.

Le Dauphiné Libéré décembre 2001

Six musiciens virtuoses.
Six virtuoso musicians.